…De cumuler barbe, mèche et lunettes ?

Cumuler barbe, mèche et lunettes, illustration Bob London

Par Marc Beaugé, illustration Bob London. Extrait de M le magazine du Monde.

Comme s’il ne leur suffisait pas de collectionner frénétiquement les vêtements à la mode, certains jeunes gens, filles ou garçons, semblent s’évertuer à les arborer tous au même moment, accumulés sur la même silhouette. Autant dire qu’ils ajoutent le mauvais goût à la bêtise. Car le it-bag de la saison ne se marie généralement pas avec les it-shoes de la saison. Pas plus que la it-girl de la saison ne convole généralement avec le it-boy.

Avec la barbe, la mèche et les lunettes à branches épaisses de type Ray-Ban -Wayfarer, toutes les trois devenues ces dernières années de véritables marqueurs du cool, c’est exactement la même histoire. Pris individuellement, ces ornements faciaux ont du sens car, chacun à leur façon, ils donnent du caractère et du relief à un visage, en contribuant à le structurer, à l’habiter ou à l’assombrir. Mais dès qu’ils se retrouvent agglutinés sur un seul et même visage, ils tendent à le submerger, laissant apparaître une nuisible impression de trop-plein.

Pour mieux mesurer l’effet visuel d’une telle accumulation d’accessoires, le plus efficace est encore d’imaginer un cocktail, disons une piña colada, et de se figurer que l’on y ajoute, outre une paille, une ombrelle rose en papier de soie, une brochette de fruits, une grande touillette en plastique, et tiens, pourquoi pas, une rondelle d’ananas ? Ainsi accessoirisée, la piña colada n’aura pas seulement vilaine allure, elle n’aura plus vraiment le goût de la noix de coco et deviendra carrément suspecte.

Equipé d’une paire de lunettes et d’une barbe, une mèche de cheveux sur le front ou dans les yeux, n’importe quel homme aura, sur le même principe, tendance à s’effacer, et à perdre sa saveur. A l’instar de l’homme recouvert de bandelettes blanches, il deviendra invisible et laissera même penser qu’il cache quelque chose de grave. Peut-être une vilaine maladie de peau ? Ou une grande timidité, voire carrément une difficulté à s’assumer en public ? En tout état de cause, l’homme planqué derrière ces accessoires ne pourra cacher son ignorance en matière d’élégance, celle-ci consistant à écrémer, bien plus qu’à accumuler…

Le cumul des ornements faciaux s’avérant encore moins recommandable que le cumul des mandats, il y a donc urgence à arbitrer entre barbe, mèche et lunettes. Si le plus sûr est certainement de se contenter d’un seul de ces trois éléments, il est possible d’en combiner deux.

Ainsi barbe et mèche passeront très bien ensemble. Lunettes et barbe aussi. En revanche, la combinaison d’une paire de lunettes et d’une grosse mèche de cheveux tombant dans les yeux ne fera probablement pas grand sens d’un point de vue purement ophtalmologique.

Laisser un commentaire