…De porter un pantalon de cuir ?

Par Marc Beaugé, illustration Bob London, M le magazine du Monde.

SI L’ON ENTEND RÉGULIÈREMENT QUE « C’EST DANS LES VIEUX POTS QUE L’ON FAIT LA MEILLEURE SOUPE », on entend beaucoup moins que« c’est dans les vieilles peaux que l’on fait les pires pantalons ». Pourtant, l’évidence apparaît tout aussi grande. Car, malgré la forte concurrence des pantalons en Spandex, Tergal ou polyamide, rien n’est pire qu’un pantalon taillé dans le cuir. Le pantalon de cuir donne toujours un genre. Ainsi, sur une jeune fille, moulant le fessier et les cuisses, brillant de mille feux, il apparaît très vite provocant, voire complètement vulgaire, pour peu qu’il soit associé à un rouge à lèvres pétaradant et à des escarpins haut perchés. Sur un homme, le pantalon de cuir tend au contraire à souligner la masculinité, et ainsi à conférer à son propriétaire une forme de virilité animale particulièrement grasse.

AU VRAI, L’HOMME EN PANTALON DE CUIR semble toujours friand d’événements chargés en testostérone, et apparaît constamment comme en transit entre l’épreuve des 24 Heures du Mans moto et un concert de Johnny au Stade de France. L’hypothèse n’est d’ailleurs pas complètement farfelue. Car, protégeant son propriétaire des intempéries et de l’abrasion, notamment en cas de chute à grande vitesse, le pantalon de cuir serait parfaitement adapté à un trajet en moto entre la préfecture de la Sarthe et la ville de Saint-Denis.

Anciennement porté par les cow-boys, désireux d’éviter les irritations aux cuisses après des heures sur la selle, le pantalon de cuir se retrouve souvent arboré avec des pièces douteuses. Dans le cadre d’un concert rock, il est généralement porté avec un tee-shirt à tête de mort, une veste en jean à patchs, un débardeur blanc immaculé ou encore une chemise noire déboutonnée sur un poitrail broussailleux. Sur une moto de forte cylindrée, il sera en revanche porté avec un blouson de cuir, des bottes de cuir et des gants de cuir. Dans ce cas, le motard se sentira parfaitement invincible et à l’abri à des accidents graves susceptibles de l’envoyer sur une chaise roulante. Mais le ridicule l’aura sans doute tué avant…

Car, entièrement paré de peaux, le motard en question aura l’air vêtu d’une véritable armure. Raide dans ses habits, il ne pourra se mouvoir à sa guise et, pour peu que ses vêtements soient neufs, il prendra même le risque de « couiner » à chaque pas. Quiconque s’est un jour assis sur un canapé en cuir neuf peut en effet témoigner que le cuir « couine », et qu’il tend, aussi, à coller à la peau. Ce second aspect n’est pas anodin. Car, scotché aux cuisses, le pantalon de cuir ne manquera jamais de générer quelques odeurs peu ragoûtantes. Bon appétit.

 

Laisser un commentaire