Le Luperón de Pippo

il y a quelques années, un incroyable concours de circonstance m’a permis de me rendre au pied levé en République Dominicaine, pour un séjour d’une dizaine de jours, et ce pour un prix assez raisonnable…

En effet, j’ai intégré un grand groupe d’assurance au printemps 2004. La tradition voulait que toute l’équipe se regroupe fin juillet, pour une grande fête, avant la coupure traditionnelle du mois d’août. La soirée, au bord d’une piscine, était très sympa. Un collègue de travail, m’apostrophe et me demande si cela m’intéresse de venir avec lui et quelques amis en République Dominicaine, il lui reste quelques places suite à plusieurs désistements… Je lui indique que c’est possible pour moi à 700 euros tout compris! sur le ton de l’amusement et sans penser une seule seconde à ce que je disais (j’étais très loin du prix qu’il m’indiquait: autour de 1000 euros). il décline l’offre évidement. La soirée passe toujours, aussi agréable.

Vers 2, 3 heures du matin, notre « tour opérateur« , revient vers moi et Oh! surprise il accepte mon offre ridicule. A ce moment là c’est moi qui suis embarrassé, je lui dit que c’était une plaisanterie, je n’ai aucunes vacances et je ne pense pas que notre inspecteur accepte cela. Il sourit, m’entraîne justement vers notre boss. Et là deuxième surprise, l’inspecteur me « précise quelques point »:

« écoute Philippe, le mois d’Août est très très calme pour notre activité. Si tu as de l’activité commerciale prévue sur cette période essaye de la regrouper sur ce lundi. Envoi moi un mail, dans lequel tu m’indiques que tu parts en République Dominicaine sur cette période, histoire de me couvrir, et à ton retour je supprime le dit mail. Pour moi c’est bon tu peux partir, mais cela reste entre nous ».

Nous sommes un vendredi soir, le départ est prévu pour le mardi suivant à 05H00. Je travaille comme un fou le lundi, jusqu’à minuit je crois… Et me voila donc parti pour la République Dominicaine!

 

 

Laisser un commentaire