Le Prénom

SYNOPSIS:

Vincent a la quarantaine. Il est heureux d’avoir un enfant pour la première fois. A l’approche de l’accouchement, il a choisi le prénom avec sa compagne Anna. Invité à dîner chez Elisabeth, sa soeur, et Pierre, son beau-frère, il y retrouve Claude, un ami d’enfance. En attendant l’arrivée d’Anna, toujours en retard, les convives l’interrogent sur sa paternité. Alors que tout le monde se réjouit, Vincent dévoile le prénom du bébé choisi pour son fils à naître. Sa famille et son ami Claude n’approuvent pas le choix du couple. Anna arrive en pleine confrontation et le repas tourne à la débâcle. La jeune femme commence à critiquer les prénoms des enfants d’Elisabeth et de Pierre…

Critique:( Par Fabrice Leclerc Studio Ciné Live)

Ils sont légion, ces cinéastes, à s’être entichés d’une pièce à succès pour en offrir finalement un film le cul entre deux chaises, à la limite des genres, un théâtre gentiment filmé dont la mécanique passait très difficilement le cap du grand écran (Polanski avecCarnageen est le dernier exemple en date). C’est donc pour tout cela que Le prénom est une sacrée bonne surprise. Qui plus est pour un premier film ! Certes, les deux auteurs de la pièce et du film (Matthieu Delaporte et Alexandre de La Patellière) ont déjà un bon passé de scénaristes mais il s’avère que le cinéma amène encore plus de force à ce texte qui avait fait les beaux soirs du théâtre parisien la saison dernière. Ce ping-pong verbal riche, vache et drôle sur le curieux prénom qu’a choisi un futur papa pour son fils est un vrai délice, porté par une brochette d’acteurs remontés comme des pendules (dont l’incroyable Valérie Benguigui qui confirme encore une fois tout le bien qu’on pense d’elle). Jamais le rythme ne faiblit, jamais les idées ne manquent, jamais le huis clos ne devient pesant. Les éternels Bacri-Jaoui ont intérêt à faire gaffe car on vient de trouver, avec cette comédie très bien pensée, les meilleurs de leurs fils spirituels.

Mon avis:

Quel plaisir!  Des acteurs au sommet de leur art, des dialogues aux petits oignons, on en redemande!  C’est vraiment très drôle. La richesse des répliques mérite largement une deuxième séance.

Je ne suis même pas rancunier….. Ma fille s’appelle Myrtille 😉

 

Ma note: 15/20

 

Laisser un commentaire