PICO DEL VELETA, LE TOIT DE L’EUROPE

Après l’Hymalaya, Guillaume s’attaque au Toit de l’Europe, le Pico Veleta (3400m), au coeur de la bouillante Sierra Nevada en Espagne. 47 km de montée à 6,2%, final sur une piste cabossée.

« J’espère que ces images vous donneront envie de venir vous tester sur les pentes du Veleta et de profiter des fantastiques paysages andalous.

Pendant mon séjour, j’ai grimpé 5 fois jusqu’au lieu-dit « la Barriera » (Un poste de contrôle avec une barrière, altitude 2550m, où commencent les 10 derniers km sur une route plutôt mauvaise ; les 2 derniers se font carrément sur la caillasse) et à 3 reprises jusqu’au sommet du Veleta.

Il existe plusieurs façons de grimper au sommet. Cette vidéo a été réalisée sur la montée traditionnelle : par Pinos Genil puis Las Sabinas (tourner à gauche à l’office du tourisme « El Dornajo »).

Chaque année, une course de côte se déroule sur ce parcours (départ à la sortie de Pinos Genil). Antonio Vélez, une star locale, l’a gagnée 10 fois consécutives. Son meilleur temps : 1h59’04’’(il montait avec un 42×19 ou 17…). Une performance impressionnante.

La Vuelta, lors de ses deux derniers passages, a choisi d’entamer la montée par le village de Monachil, à l’ouest de Grenade. Une route surchauffée, en lacets, à 9-10% qui s’achève par 2 murs à 15% séparés par une courte descente. Ensuite, on rejoint la large route de la montée traditionnelle.

L’ennemi numéro 1, c’est le vent. Veleta signifie « girouette », à juste titre. Il souffle très souvent en sens contraire. On le sent dès que la route est dégagée, autour des 1600 mètres. Parfois, il peut être si fort que l’accès au Pico del Veleta devient dangereux, soyez prudents.

La vue au sommet mérite le détour, vous êtes sur le Toit de l’Europe !

A bientôt pour la suite des aventures HIGHROADS. »

 

 

Restez connectés sur www.guillaumeprebois.com 

 

Laisser un commentaire